Comment décoder les dessins de son enfant ?

10
Partager :

L’enfance est une période sensible de la vie d’un être humain. Le dessin constitue pour les enfants la meilleure méthode pour exprimer leurs besoins ou ressentis par rapport à une situation précise. Apprendre à décrypter les dessins de vos gamins vous permettra alors de vite déceler les signaux d’alerte ou d’apprendre à mieux les connaitre. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Les différents stades d’apprentissage du dessin chez l’enfant

Plusieurs caractéristiques entrent en ligne de compte dans le décryptage des dessins de votre enfant. Le tout premier concerne son âge. En effet, c’est un critère qui vous permet de mieux interpréter les dessins d’un enfant.

A lire également : L'âge minimum pour l'administration du vaccin

  • 18 à 24 mois: c’est la période au cours de laquelle, l’enfant fait ses premiers pas dans le monde du dessin. L’usage des crayons de couleur lui permet d’affiner la coordination de ses mouvements.
  • 2 à 3 ans: c’est le temps pour l’enfant d’apprendre des outils qui sont mis à sa disposition. Il les utilise pour voir le résultat. C’est donc une étape d’expérimentation.
  • 3 à 4 ans: à ce niveau, vous constaterez que votre enfant aura souvent l’habitude de dire à l’avance ce qu’il veut dessiner.
  • 4 à 5 ans: à cet âge, l’enfant commence par associer à chaque objet réel la couleur lui correspondant. Par exemple, il peut colorier les feuilles en couleur verte ou encore une piscine en bleue.

En dehors de ces stades d’apprentissage du dessin, il existe d’autres déterminants dans le décodage des dessins d’un enfant.

Les crayons et papiers utilisés par votre enfant

Une manière simple d’identifier le type de personnage de votre enfant est de faire attention aux crayons et papiers qu’il a l’habitude d’utiliser pour dessiner. Les crayons en pointes grasses et larges sont par exemple utilisés fréquemment par les enfants qui sont animés d’une grande détermination. À l’opposé, il y a les enfants timides ou qui manifestent de difficultés à s’imposer qui préfèrent l’usage des crayons ayant une pointe fine. En ce qui concerne l’intellect, il faut voir du côté des enfants qui n’aiment pas la gouache et les crayons de cire. Ceux-ci sont plutôt manuels et physiques.

A lire également : Comment améliorer la mémoire à long terme ?

En prenant en considération le format de feuille qui sert de support aux dessins, l’on peut facilement identifier sa personnalité. Un enfant sensible aura tendance à se tourner vers les papiers fins alors que celui qui est grincheux préférera un plus épais. Si votre enfant a l’habitude de choisir une petite feuille pour faire ses dessins, c’est parce qu’il aime la concentration. Par contre, l’usage d’une feuille de grand format est le signe que votre enfant est très confiant et n’apprécie pas d’être ignoré. Pour ce qui est d’une feuille moyenne, cela dénote que votre enfant fait attention et pense aux autres.

Le symbolisme des formes

Les différentes formes présentes sur les dessins d’un enfant n’ont pas la même connotation. La maison par exemple revêt le caractère social de votre enfant. Ici, il faut tenir compte de la grosseur de la maison par rapport aux autres éléments du dessin, la présence ou non d’une porte, la position de la poignée, le nombre de fenêtres, sont autant d’éléments qu’il faut prendre en compte.

La présence du soleil est un signe évocateur de la relation que l’enfant a avec ses parents. S’il est à gauche sur le dessin, l’enfant pense souvent à sa maman. Si par contre, il est à gauche, cela signifie généralement qu’il a de l’estime pour son papa.

Hormis tous ces éléments, il existe encore d’autres déterminants notamment la couleur utilisée. Vous devez tenir compte de la signification de chacune d’elle pour parvenir à décrypter le message de votre bout de choux.

Partager :