Quels sont les signes de douleur ?

6
Partager :

De nombreux premiers signes de travail sont ambigus et peuvent facilement être mal compris. Ces crampes sont-elles de véritables contractions ou le résultat de la pizza grasse que vous avez mangée hier soir ? Est-ce que ce petit liquide goutte à goutte le signe que vous perdez de l’eau ou que vous fuitez simplement de l’urine parce qu’un bébé de deux kilos repose sur votre vessie ?

Dans l’accouchement, comme dans la maternité elle-même, on ne peut jamais être sûr de rien à cent pour cent. C’est pourquoi aujourd’hui, à l’Institut de la mère et de l’enfant, nos experts se sont mis en place pour vous aider à savoir quand vous êtes réellement en travail.

A lire en complément : Comment faire une liste de souhaits ?

Signes que le travail aura lieu dans les prochains jours

Juste au moment où vous pensez que votre ventre ne peut pas grossir et que vous ne pourrez jamais descendre du canapé sans grue, vous pouvez ressentir des symptômes qui vous indiquent que le travail est proche. N’oubliez pas que ces symptômes ne se manifestent pas dans un ordre particulier et que plusieurs peuvent survenir le même jour. ou à quelques jours l’un de l’autre.

  • Augmentation des pertes vaginales, éventuellement brun clair ou rose.
  • Sensation que le bébé tombe plus bas dans la cavité pelvienne. Le poids du bébé n’appuie plus sur le diaphragme et, par conséquent, vous pourrez peut-être respirer plus librement.
  • Contractions de

    A découvrir également : Pourquoi ne devrais-je pas dormir sur le ventre ?

  • Braxton Hicks ou contractions « pratiques », qui ressemblent à un resserrement de l’utérus avec de légères crampes possibles.
  • Perte de poids légère.
  • Douleur sourde dans le bas du dos qui va et vient.
  • Selles molles fréquentes avec des crampes.
  • Sensation de pression ou de crampes dans la région pelvienne/rectale
  • Sensation d’agitation ou d’augmentation de l’énergie, ou sensation de fatigue marquée
  • Adoucissement, amincissement ou dilatation du col de l’utérus.

4 Signes que vous allez accoucher

Vous avez probablement fait des cauchemars à propos de ce signe de naissance. qui se produit soudainement dans l’ascenseur du bureau ou au cinéma. Mais seule une petite minorité de femmes, selon Parents.com, signalent que leur sac de liquide amniotique s’est rompu avant de commencer à avoir des contractions régulières.

Et même s’il se casse, vous ressentez probablement une petite fuite, pas un gros jet, car la tête du bébé empêche généralement trop de liquide de sortir.

Lorsque le sac est cassé, cela signifie généralement que la naissance est juste au coin de la rue. Quatre-vingt pour cent des femmes accouchent spontanément dans les 12 heures suivant l’éclatement du marché boursier. Et ceux qui ne le sont pas risquent d’être induits parce que le risque d’infection augmente une fois le sac amniotique rompu.

Avez-vous remarqué un décollement de la muqueuse ?

Pendant la grossesse, le col de l’utérus reste fermé et recouvert de mucus. C’est la façon dont la nature protège votre bébé contre les infections. Mais lorsque vous commencez à travailler, le col de l’utérus commence à se dilater et à se ramollir en préparation du travail, ce qui s’y accumule se détache.

Le mucus, qui peut atteindre une cuillère à café, se dissipe. Ces sécrétions muqueuses peuvent paraître brunes (vieux sang) ou roses lorsque le col de l’utérus continue de s’amincir et de s’ouvrir, provoquant la rupture de petits vaisseaux sanguins le long de la surface du col de l’utérus et la coloration du mucus.

Vous avez des contractions fortes et régulières ?

Lorsque le vrai travail commence, les contractions commencent par des crampes légères et irrégulières qui deviennent régulières et plus douloureuses avec le temps. Habituellement, vous ne sentez pas votre bébé bouger pendant la crampe ou la contraction.

Vous avez beaucoup mal au dos ?

De nombreuses femmes enceintes ont mal au dos pendant des mois avant l’accouchement. Mais lorsque la douleur devient extrêmement forte, cela peut être le signe que vous vivez une « naissance de dos », ce qui arrive à près d’un tiers des femmes.

Normalement, un bébé descend par le canal génital, le visage appuyé contre la colonne vertébrale de la mère. Mais dans certains cas, le bébé descend avec son crâne frappant la colonne vertébrale de la mère.

Le résultat ? Une douleur constante qui peut irradier vers l’abdomen mais qui est principalement concentrée dans le dos. Dans tous les cas, que vous ayez un véritable accouchement ou non, de grands maux de dos sont un signe certain que vous êtes prêt à accoucher.

Quand dois-je me rendre à l’hôpital pour l’accouchement ?

Les premiers stades du travail sont souvent un processus long. Les douleurs précoces sont connues sous le nom de travail prodromique, latent ou précoce. Cette phase peut durer un jour ou deux, ou elle peut commencer et Alors, arrêtez.

Délayez vos contractions du début d’une contraction au début de la suivante (pas avant la fin). Lorsque vos contractions sont régulières et fortes, et qu’elles surviennent toutes les quatre à cinq minutes pendant une heure ou deux, vous devez appeler votre médecin (une contraction est considérée comme forte si vous ne pouvez pas parler pendant que vous en souffrez). Seul un examen vaginal permet de savoir si le col de l’utérus s’est ouvert d’environ 4 centimètres. Si c’est le cas, félicitations ! Vous êtes officiellement en travail.

Enfin, sachez que toute femme enceinte qui présente l’une des affections suivantes doit également contacter son médecin sans délai :

  • Rupture hydrique
  • Saignements vaginaux abondants
  • Pas de mouvement du bébé
  • Gonflement du visage et des mains
  • Vision floue
  • Maux de

  • tête sévères
  • Vertiges
  • Douleur intense

  • stomac/abdomen
  • Prise de

  • poids soudaine (plus de cinq kilos en une semaine)

Faites confiance à l’Institut de la mère et de l’enfant pour accoucher avec des garanties

À l’Institut de la mère et de l’enfant, dont l’équipe dirigée par le prestigieux Dr Fraile a aidé des milliers de femmes à accoucher avec succès, même dans les circonstances les plus complexes, nous pouvons suivre votre grossesse et prendre en charge tous les travaux associés à votre accouchement.

Contactez-nous et découvrez comment nous pouvons vous aider, vous et votre bébé.

Partager :