Covid 19 : Fin du port de masque à l’école primaire dans certains départements

6
Partager :

21 nouveaux départements intègrent la liste des régions où les écoliers pourront aller en cours sans porter leur masque. La décision entre en vigueur à partir du lundi 11 octobre. Cette mesure a été prise en raison de la baisse continue du taux d’incidence dans ces régions ces derniers jours. Voici les départements concernés.

Trois départements en Nouvelle-Aquitaine

En Nouvelle-Aquitaine, les Pyrénées-Atlantiques, la Gironde et Lot-et-Garonne sont concernés par la mesure sanitaire. Ces départements rejoignent les 47 premiers où la décision était déjà entrée en application une semaine plus tôt. Cette nouvelle liste a été publiée le jeudi 7 octobre dans le journal officiel.

A découvrir également : Quel jouet apprendre à marcher ?

Les écoliers de CP eu CM2 pourront ôter leurs masques, mais les enseignants devront garder les leurs. Cependant, la nouvelle réjouit grandement les enseignants. Pour figurer sur la liste, le taux d’incidence du département doit être inférieur à 50 pendant cinq jours consécutifs.

Le taux d’incidence est le nombre de cas pour 100 000 habitants. En Pyrénées-Atlantiques, ce taux n’est pas remonté à 50 depuis le 22 septembre et à Lot-et-Garonne il est de 27,2.

A lire également : Pourquoi ne puis-je pas accéder à mon compte Ameli ?

Quatre départements en région d’Occitanie

La décision de ne pas porter les masques entre en vigueur également dans les départements de Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales et le Lot.

En Haute-Garonne, cette décision était vivement attendue aussi bien par les parents que par les enseignants. Un collectif de parents d’élèves s’est d’ailleurs récemment mobilisé pour réclamer la fin de l’obligation du port de masque à l’école.

La Haute-Garonne est passée tout près de figurer dans les premiers départements à rejoindre la liste, mais son taux d’incidence n’était pas assez bas. Actuellement, ce taux est descendu à 38 et continue de baisser. Le taux en Hautes-Pyrénées est de 34,8, celui en Pyrénées-Orientales est de 33,4 et dans le département du Lot 37,5.

Ces quatre départements viennent s’ajouter aux 5 premiers qui avaient rejoint la liste en Occitanie : l’Aveyron, le Gers, la Lozère, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. Il faudra patienter encore quelques semaines pour voir les autres départements de la région emboîter le pas.

Les Hautes Alpes

Les Hautes Alpes sont la première région des Provences-Alpes-Côtes-Azur. Selon les récents chiffres de santé, le taux d’incidence dans cette région est de 85 tandis qu’il est de 48 dans toute la France. Ce taux est largement supérieur au seuil tolérable.

Cependant, le dernier point de l’ARS révèle que les indicateurs sont toujours en baisse dans cette région. L’activité Covid continue de diminuer et le nombre de personnes en réanimation est également en baisse. Le taux d’incidence en Hautes-Alpes est de 40. C’est le plus bas de toute la région.

Cependant, ce n’est pas le seul département de la région dont le taux d’incidence a largement baissé. Le Var est également descendu sous la barre des 50 le 4 octobre et continue de connaître une baisse. Toutefois, la plupart des départements de cette région excèdent largement le seuil tolérable. Dans les Bouche-du-Rhones le taux est même au-dessus de la barre des 100.

Les autres départements

En région Bourgogne–Franche-Comté, Doubs et le Territoire de Belfort sont concernés par la mesure sanitaire. Les taux d’incidences respectifs des deux départements sont de 33 et 27,8. Dans la région du Grand Est, Aube et Bas Rhin rejoignent également la liste. Leur taux d’incidences respectif est de 42,9 et 33,6.

L’Oise, l’Ille-et-Vilaine, la Savoie, l’Eure et Loire et le Puy-de-Dôme sont également concernés par cette autorisation de non-port de masque. En région métropolitaine, Mayotte et l’île de Réunion font également leur apparition sur la liste.

Partager :